pole emploi

Pôle Emploi poursuit sa mutation numérique

Déjà entamée depuis plusieurs années, Pôle Emploi continue sa mutation numérique qui lui fait multiplier les initiatives collaboratives et digitales. La dernière en date, un hackathon pour explorer de nouvelles pistes en faveur de l’emploi et de la mobilité professionnelle a réuni de nombreux projets très intéressants dont deux seront concrétisés en fin d’année.

Pôle Emploi l’affirme et le revendique, l’open innovation (innovation collaborative) est bien placée au coeur de ses processus stratégiques. Les termes open data, hackathons et crowdsourcing font désormais partie intégrante du vocabulaire de l’institution, qui a intégré de nombreux outils visant à favoriser la collaboration et la performance de ses actions.

Pôle Emploi dispose ainsi d’une plateforme collaborative interne de partage d’idées et de bonnes pratiques. Intitulée InnovAction, elle est accessible à l’ensemble des collaborateurs, mais également à l’écosystème de fournisseurs et de prestataires sélectionnés par Pôle Emploi. Le but ici est de stimuler les idées pour trouver sans cesse de nouveaux axes d’amélioration afin d’améliorer les actions de Pôle Emploi. Si une idée proposée sur InnovAction est retenue, elle peut ensuite être testée avant peut-être d’être mise en production.

Pôle Emploi a également fait un grand bond en avant en facilitant l’accès aux développeurs de ses données. La plateforme Emploi Store Développeurs propose ainsi de nombreuses données accessibles dans le but de faciliter via une API, l’exploitation et d’encourager le développement d’applications innovantes. La mise à disposition de ces données peut par exemple donner lieu à des hackathons dans lesquels des équipes de développeurs essaient de proposer les meilleurs services pour répondre à un objectif fixé par Pôle Emploi.

De nouvelles innovations pour la fin d’année

L’Emploi Store Idées est la prochaine innovation prévue pour faciliter l’innovation collaborative. Prévu pour octobre, il permettra à toutes les personnes de participer pour proposer de nouvelles idées visant à favoriser l’emploi. Les projets les plus intéressants seront ensuite concrétisés par des développeurs.

De nouvelles expérimentations devraient être prévues pour la fin de l’année 2015, avec notamment l’ouverture de nouveaux jeux de données. Deux projets retenus dans le cadre du dernier hackathon sur la mobilité professionnelle passeront en phase de développement, tandis qu’un autre challenge sera lancé autour cette fois du Big Data.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.