signature

Nouveau record de ruptures conventionnelles

Les ruptures conventionnelles continuent de séduire employeurs et salariés qui y voient un moyen de séparation simplifié et propre. Durant le mois de juillet, 33 211 ruptures conventionnelles ont été signées, détrônant ainsi l’ancien record de juillet 2014.

Mises en place en août 2008 par le gouvernement Fillon, les ruptures conventionnelles séduisent employeurs et salariés depuis plusieurs années déjà. Rapides et simples à mettre en place, les ruptures conventionnelles ont battu un nouveau record de signatures au cours du mois de juillet 2015 avec 33 211 ruptures validées. Ce chiffre bat ainsi le record du mois de juillet 2014 au cours duquel 32 936 ruptures conventionnelles avaient été signées.

Les ruptures conventionnelles permettent aux employeurs et aux salariés de mettre fin à un CDI d’un commun accord. Le salarié a ainsi accès à l’assurance chômage, ce qui n’est pas le cas lors d’une démission. L’employeur quant à lui bénéficie de frais inférieurs aux cas de licenciement.

En 2009, la moyenne mensuelle de signature de ruptures s’élevait à 15 899. Six ans plus tard, sur les sept premiers mois, la moyenne mensuelle est de 28 471.

Retrouvez notre mode d’emploi sur les ruptures conventionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.