randstad

Randstad mise sur le Big Data

Le groupe Randstad s’est doté d’une solution d’analyse de données de masse pour permettre à ses conseillers de répondre plus efficacement au paradoxe du marché du travail et aider à pourvoir les postes ayant des difficultés à recruter.

Malgré quelques 3,8 millions de personnes inscrites auprès de Pôle Emploi, près de 330 000 emplois n’ont pas été pourvus lors de l’année 2014. C’est ce qu’on appelle le paradoxe du marché de l’emploi. La faute à une pénurie de candidats, à un manque de mobilité professionnelle et à un déficit de formation. C’est pour faire face à ce paradoxe que le groupe Randstad a développé durant deux ans en partenariat avec Oracle et Capgemini, un outil d’aide à la décision qui sera mis à disposition des 2 500 consultants du groupe.

Cet outil est basé sur l’analyse de données massive (Big Data) qui sera en charge de l’analyse des quelques 3 millions de CV présents dans la base de données de Randstad et les offres d’emploi proposées par le groupe. Le but est de faire des corrélations entre les compétences des candidats et les besoins des entreprises. Le groupe espère donc pouvoir proposer davantage de profils à ses clients et améliorer sa performance de 30% à 40%. « Avec notre outil, nous savons par exemple que dans tel département 3 personnes sont disponibles pour prendre un poste de soudeur. En recoupant les compétences, toujours grâce à notre outil, on voit que ce métier peut être exercé par des tuyauteurs et des métalliers. 20 personnes supplémentaires sont alors disponibles » explique François Béharel, président de Randstad France.

Une cartographie de l’emploi

L’outil proposé par Randstad vise également à établir une cartographie des compétences et des besoins afin de favoriser l’emploi. Les entreprises et les candidats pourront par exemple mesurer la tension sur un bassin d’emploi ou identifier les métiers qui peinent à recruter aux alentours. Une personne pourra ainsi plus facilement utiliser ses compétences et ses savoirs dans le cadre d’une mobilité professionnelle.

L’outil proposé par Randstad vise donc à aider les entreprises à recruter, à informer davantage les candidats sur les besoins en recrutement, mais également informer les pouvoirs publics pour éventuellement orienter leurs plans de formation en fonction des spécificités de leurs territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.