Ce qu’attendent les jeunes diplômés d’une entreprise

De plus en plus d’entreprises intègrent dans leur politique RH des programmes de fidélisation de leurs plus jeunes éléments. S’il s’agit d’un investissement sur moyen, voire long terme, la plupart des employeurs passent à côté de ce que recherchent vraiment les jeunes qui arrivent sur le marché du travail : être formé !

La priorité des jeunes diplômés : monter en compétences

Dans son édition 2014 du NewGen Talent, l’Edhec a publié les résultats d’une étude sur ce qu’attendent les jeunes au cours de leurs carrières. Réalisée auprès de 1480 jeunes diplômés français et internationaux, cette étude révèle que ces derniers placent l’acquisition de compétences comme l’objectif principal de leur carrière (49%), loin devant la diversité des missions (17%) ou le fait de travailler dans une perspective internationale (14%). Ils sont même 87% à affirmer être prêts à quitter leur entreprise s’ils ne pouvaient plus monter en compétences ou apprendre de nouvelles choses.

Recherche de reconnaissance de la part de la hiérarchie

Interrogés ensuite sur leur attentes vis-à-vis du management, les jeunes diplômés se montrent là aussi catégoriques. Ils recherchent avant tout de la reconnaissance au mérite. Suivent ensuite la recherche d’un management transparent et honnête, et l’aide de la hiérarchie dans l’acquisition de compétences. Ces chiffres révèlent une vision très orientée sur le résultat de la part des jeunes diplômés.

Le poste idéal

En ce qui concerne le poste qui pourrait encourager les jeunes à rester fidèle à leur entreprise, ces derniers citent l’importance du challenge et de l’ambition. En deuxième position arrive la recherche de bonnes références pour la suite de la carrière, signe de l’importance qu’accordent les jeunes à la construction de leur employabilité. La dimension du travail en équipe arrive en troisième position, devant la recherche d’un salaire intéressant qui ne se classe que quatrième.

Malgré un climat économique morose et un marché de l’emploi qui peine à repartir, les jeunes diplômés ne se montrent pas timides et sont prêts à accepter des challenges ambitieux. Ils sont donc prêts à se montrer fidèles à une entreprise qui saura leur donner la possibilité de monter en compétences et de leur confier des missions valorisantes. Dans le cas contraire, plus de 80% d’entre eux se disent prêts à aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.