Les réseaux sociaux encore minoritaires dans le recrutement

Alors que ces dernières années ont vu l’émergence et la montée en puissance du recrutement via les réseaux sociaux, une étude menée par Viadeo révèle que les entreprises ont encore du mal à faire confiance à ces nouveaux outils pour leur recherche de candidats.

Ce retard est dû en grande partie à une méfiance de la part des recruteurs vis à vis de ces nouveaux outils qui les obligent à repenser le processus de recrutement. Ils sont seulement 8% des recruteurs interrogés par cette enquête à déclarer utiliser les réseaux sociaux pour recruter.

La particularité reste que les candidats sont globalement convaincus de l’importance des réseaux sociaux dans une démarche de recherche d’emploi. Un actif interrogé que quatre et deux tiers des cadres utilisent Linkedin ou Viadeo pour faire de la veille sur leur secteur et ses métiers et accéder à des offres d’emploi.

Cela coince bien davantage au niveau des recruteurs. Seuls 26% des DRH interrogés dans cette étude déclarent être inscrits sur ces réseaux sociaux, et moins de 10% sont déjà parvenus à y conclure un recrutement. Ce retard s’explique par le renouvellement des démarches nécessaires à un recrutement imposé par les réseaux sociaux, qui fait des réseaux sociaux professionnels un excellent lieu d’échanges professionnels, mais avec peu de recrutement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.