80% des femmes régulièrement confrontées au sexisme

80% des femmes considèrent qu’elles sont, de façon régulière, confrontées au sexisme sur leur lieu de travail selon les résultats d’une étude réalisée pour le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP).

Huit femmes sur dix déclarent ainsi que ”les femmes sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes” sur leur lieu de travail d’après cette étude menée majoritairement auprès de cadres.

Les résultats de cette étude sont d’ailleurs équivoques : seules 13% des personnes interrogées estiment que les femmes font partie du jeu des négociations, plus de 54% des femmes estiment avoir rencontré un frein à leur évolution professionnelle à cause de leur sexe (absence d’augmentation, non promotion…), et 46 % disent avoir été traitées différemment dans certaines situations (répartition des tâches dévalorisantes, sous-estimation…)

En ce qui concerne les phrases stéréotypées, 81 % des femmes et 59 % des hommes ont déjà entendu sur leur lieu de travail des phrases telles que “elle est hystérique” ou “encore pire qu’un homme” lorsqu’il s’agit d’évoquer une femme ayant des responsabilités. “Elle fait sa blonde” a été entendu par 59% des femmes tandis que le très délicat “elle n’est pas de bonne humeur, elle doit avoir ses règles” l’a été par 59 %.

En ce qui concerne les surnoms, une femme sur deux (49%) déclare avoir déjà été appelée par des surnoms sexistes au travail, tels que “cocotte”, “ma puce” ou “ma petite”. 93 % des personnes interrogées estiment qu’un comportement sexiste sur le lieu de travail peut influer sur le comportement des salariés et 92% estiment qu’ils porte atteinte à la confiance en soi de la personne visée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.