L’emploi cadre au plus bas

Le nombre d’offres d’emploi déposées sur l’APEC est passé sous la barre des 250 000 lors du mois de novembre, ce qui représente une baisse de 15% sur un mois et symbolise la mauvaise passe que traverse actuellement l’emploi des cadres.

S’il a globalement moins souffert de la crise du recrutement que l’ensemble du marché, l’emploi des cadres commence à montrer de sérieux signes de ralentissement. C’est seulement la deuxième fois dans l’histoire de l’APEC que le nombre d’offre disponibles passe sous la barre des 50 000, après le mois d’août 2013, notamment à cause du ralentissement d’activité saisonnier.

Ce recul s’explique en grande partie par le fléchissement connu par le recrutement dans l’informatique et le commercial. Ces deux poids lourds du recrutement de cadres, qui représentent plus de la moitié des offres proposées par l’APEC, voient leur nombre d’offres d’emploi publiées en recul de 3% sur douze mois.

Dans le secteur informatique, seule l’informatique de gestion enregistre une progression, tandis que les fonctions d’exploitation, de direction et de maintenance enregistrent un recul à deux chiffres.

Dans le secteur commercial – marketing, seule la fonction commerciale sort la tête de l’eau et progresse de 15%. En revanche, les postes de chargés d’affaire (-9%) et de commerce international (-15%) sont les plus durement touchées par ce ralentissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.