Le marché de l’emploi des cadres en plein redressement

Le nombre d’offres d’emploi diffusées sur l’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres) a progressé de 13% sur le mois de novembre, notamment pour les fonctions commerciales. Un bon signe sur le front de l’emploi en France.

Le recrutement des cadres repart de l’avant

Les entreprises recrutent à nouveau des cadres. Selon le baromètre de l’emploi des cadres publié mensuellement par l’APEC, le nombre d’offres d’emploi diffusées sur son site est en hausse de 13% sur le mois de novembre pour atteindre un chiffre de 550 000 annonces. Trois fonctions bénéficient particulièrement de cette embellie  : le commercial (+15%), l’informatique (+6%) et la finance – gestion – administration (+22%). Le nombre d’annonces diffusées sur Internet progresse lui aussi de 27%, soit la plus forte progression depuis 2011. Pierre Lamblin, directeur en charge des études et de la recherche pour l’APEC appelle cependant à la prudence : « Il ne s’agit en effet que d’offres publiées et non pas de recrutements réalisés. Or le taux d’abandon oscille, bon an mal an selon les fonctions, entre 7 et 15 %. Et trois à six mois après leur publication, 70 % seulement des postes sont pourvus. »

Priorité aux profils expérimentés

Fin octobre, l’APEC indiquait que une entreprise sur deux envisageait de recruter au moins un cadre lors de dernier trimestre de l’année 2014.  Parmi elles, 70% étaient même certaines de le faire. Sur l’année, le nombre de prévisions de recrutement reste stable  entre 163 et 171 000, principalement sur des profils expérimentés.

Au final, toutes fonctions confondues, seuls deux secteurs ne parviennent pas à redresser la barre et affiche un nombre d’offres d’emploi en baisse : la production industrielle et les études – recherche – développement, tous deux en repli de 3%.

One thought to “Le marché de l’emploi des cadres en plein redressement”

  1. Cet article prouve qu’il est nécessaire de remettre l’Humain au cœur du processus de recrutement. Il ne s’agit pas seulement de candidats et de recruteurs, mais d’hommes et de femmes qui entrent en contact parce qu’ils se cherchent les uns les autres, parce qu’ils ont besoin les uns des autres. Se fixer sur les seules compétences d’un candidat est une erreur. Sa personnalité compte tout autant ! Pour les candidats, il est donc important de se montrer dynamique, motivé(e), enthousiaste. Sans cela, même le meilleur des CV devient inutile…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.