Jeune actif

26% des jeunes confiants dans leur avenir professionnel

Seuls 26% des jeunes se montrent confiants dans leur avenir professionnel selon un baromètre OpinionWay réalisé pour Prism’Emploi. Un chiffre supérieur à celui concernant la moyenne des travailleurs français, signe d’une forme de découragement. Il est grand temps que la reprise économique arrive !

C’est le résultat de sept années de crise économique et de progression du chômage. Les jeunes ont de moins en moins confiance dans leur avenir professionnel, à tel point qu’aujourd’hui, seuls 26% d’entre eux se disent confiants dans leur réussite professionnelle. Un chiffre qui tombe même à 9% pour les demandeurs d’emploi.

Tranche d’âge particulièrement touchée par les difficultés du marché de l’emploi, les jeunes comptent une part de travailleurs précaires plus importante que la moyenne. On note à ce sujet une forte dichotomie entre les jeunes diplômés, qui parviennent assez aisément à trouver un emploi et à s’insérer professionnellement, et ceux non diplômés qui traversent une période de grande précarité en ne parvenant pas à décrocher d’emplois stables et correctement rémunérés. La rémunération est à ce sujet le deuxième facteur de motivation pour les jeunes (61%), juste derrière l’ambiance au travail (65%). L’importance de la rémunération pour les jeunes est plus forte que pour l’ensemble des travailleurs, signe des besoins financiers qu’éprouvent les jeunes.

Toujours selon cette étude, le travail reste une valeur fondamentale pour 47% des jeunes, et la réussite professionnelle constitue même un objectif primordial pour 86% d’entre eux. Et pour faire face à ces difficultés, 64% des jeunes interrogés estiment que l’interim peut être une solution crédible.

2 thoughts to “26% des jeunes confiants dans leur avenir professionnel”

  1. la faute à qui ? Cela fait longtemps qu’on laisse les jeunes pour compte en ne pensant qu’à leur manque d’expérience et non à leur volontarisme ni à leur enthousiasme. Ils apportent un vent de fraîcheur dans les entreprises, qu’on les laisse remplacer les seniors qui sont usés en entrés dans une routine malsaine pour l’entreprise.

  2. Si la reprise économique dont on parle tant se confirme, ce chiffre devrait heureusement grimper. Vivement qu’elle soit effectivement là !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.