Musique et productivité au travail

Ecouter de la musique au travail rend plus productif

Avis aux mélomanes et aux managers réticents à laisser leurs équipes mettre leurs casques de musique pendant les heures de travail. Ecouter de la musique au travail a des effets bénéfiques et rend plus productif, tout en permettant de s’isoler de la pollution sonore des open-spaces. C’est la conclusion d’une étude menée par le site Quartz.

En 1972, une étude intitulée Music – an aid to productivity réalisée par J.G Fox et E.D. Embrey avait déjà permis de mettre en évidence que les personnes qui écoutaient de la musique au travail avait un taux de performance et de productivité plus élevé. Une autre étude, cette fois publiée en 2015 par le site Quartz révèle les bienfaits que la musique apporte en termes de concentration et d’efficacité. La musique permet notamment de s’isoler des environnements de travail trop bruyants et nuisant à la concentration (open-spaces notamment…) et de favoriser la concentration.

Plusieurs effets selon le type de musique et d’écoute

Là où l’étude de Quartz apporte une véritable nouveauté, c’est dans l’étude des effets de la musique sur le cerveau. Selon le type de musique écoutée (triste ou gaie, instrumentale ou avec des paroles, familière ou pas…) et le volume de celle-ci, différentes zones du cerveau sont stimulées, bien au-delà du cortex auditif qui enregistre et traduit les sons perçus.

La musique favoriserait la production et la diffusion de dopamine dans notre cerveau, qui agit en tant que neurotransmetteur sur notre capacité à nous concentrer sur une tâche particulière et à penser de façon différente.

Cependant, ne vous leurrez pas. Tout n’est pas tout rose et la musique a également des effets négatifs. Ecouter de la musique en travaillant implique nécessairement une division des ressources cérébrales qui peut nuire à la performance. Les activités de compréhension et de mémorisation sont particulièrement affectées par ce phénomène. De plus, les émotions transmises par certains morceaux et interprétées par votre cerveau peuvent perturber votre travail.

Toute la subtilité d’une écoute de musique efficace consiste donc à trouver un bon équilibre et à savoir sélectionner des musiques ne sollicitant pas trop les aptitudes cognitives. Certains types de musique sont davantage adaptés à certaines activités.

Pour des activités cognitives, préférez la musique instrumentale et ayant un rythme régulier. La présence de mots dans les chansons nuit à la compréhensions et à la concentration, tandis que les musiques régulières permettent de reposer davantage le cerveau et ses capacités de prédiction et d’anticipation.

Quartz recommande également de ne pas écouter de musique tout le temps, pour permettre notamment au cortex auditif de se reposer. La musique doit être utilisée comme un booster quand les conditions de travail sont difficiles, mais le silence permet à certaines parties du cerveau de se reposer.

Sur les bases de cette étude, Quartz.com vous a concocté une playlist qui devrait vous permettre de tirer au maximu profit de l’impact de la musique sur votre performance :

One thought to “Ecouter de la musique au travail rend plus productif”

  1. Mon entreprise interdit l’écoute de musique durant les heures de travail.. Je devrais peut-être leur envoyer votre article pour les convaincre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.