Télétravail

60% des français aimeraient pouvoir faire du télétravail

Six salariés français sur dix aimeraient pourvoir recourir plus souvent au télétravail, afin de mieux concilier vie privée et vie professionnelle. C’est le résultat d’une étude réalisée par Odoxa qui traduit également le manque de confiance des employeurs vis à vis de ce mode de travail.

Cette étude réalisée par Odoxa auprès de 1 000 salariés français révèle la bonne opinion dont bénéficie le télétravail. 59% des personnes interrogées aimeraient y avoir recours plus souvent, principalement dans le but de mieux concilier travail et vie privée. Cette proportion grimpe à 71% chez les cadres, dont la vie privée pâtie souvent de leur horaires de travail.

Les salariés français sont séduits par la perspective de travailler au moins de temps en temps en télétravail, ou plusieurs jours par semaine. Pour 48% des personnes interrogées, c’est la perspective de rééquilibrer vie privée et vie professionnelle qui est l’élément déterminant, devant le gain de temps réalisé en évitant les transports (46%). On retrouve ensuite les économies réalisées sur les frais de transport ou de nourriture (36%), et la meilleure qualité de vie (22%). En revanche, seuls 20% des personnes interrogées mettent en avant le gain de productivité.

Interrogés ensuite sur les difficultés à mettre en place le télétravail, les salariés citent comme principal obstacle le manque de confiance des employeurs (52%), loin devant les contraintes matérielles (38%).

Entré dans le code du travail au début de l’année 2012, le télétravail ne compte pour le moment que 10% d’adeptes en France. Ce taux reste très loin de celui des pays anglo-saxons (20%) ou scandinaves (35%).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.