employes heureux

Recrutement territorial : 1 poste sur 3 ouverts aux non-titulaires

La septième édition du baromètre HoRHizons vient de paraître. Publiée par l’AMF, le CNFPT, la FNCDG, Départements de France et Régions de France, elle dresse un panorama de l’emploi territorial en 2022, à travers une enquête auprès de collectivités employeurs. 

Vous pensiez que ces emplois étaient inaccessibles en dehors des concours de la fonction publique ? Détrompez-vous, 36 % des projets de recrutements sont ouverts aux non-titulaires. Voici ce qu’il faut retenir sur les perspectives de recrutement des collectivités en 2022.

Près de la moitié des collectivités vont recruter cette année

L’enquête de l’AMF a été menée du 04/04/2022 au 06/05/2022 auprès de 1001 collectivités territoriales. Selon ses résultats, 49,2% des collectivités et EPCI envisageaient de recruter à ce moment-là. Ce taux est en progression constante depuis 2015, il vient compenser en partie de nombreux départs à la retraite qui expliquent 48% des projets d’embauche. 

Pour autant, plus de 15 % des projets de recrutement sont des créations de poste. Ces créations concernent plus particulièrement les services techniques, et les fonctions supports,  ainsi que les métiers de l’enfance, de l’éducation et de la jeunesse.

Direction les grandes métropoles pour trouver un emploi en collectivité ?

Sans surprise, les besoins en recrutement concernent d’abord les Régions, les Départements, les Métropoles et les grandes collectivités telles que les communautés urbaines. Normal : ces mastodontes cumulent un grand nombre de compétences en matière de politique publique, et emploient un nombre important d’agents territoriaux. 

En revanche, même si elles expriment de moindres besoins en main d’œuvre, ce sont les petites collectivités qui embauchent le plus de contractuels, au premier rang desquels les communautés de communes (29,9%), les communes de moins de 3 500 habitants (29,8%).

Les difficultés de recrutement concernent aussi les collectivités

En 2022, la pénurie de compétences touche aussi les emplois du secteur de la fonction publique territoriale. Les municipalités connaissent notamment des difficultés de recrutement parfois très fortes dans certains métiers comme ceux de travailleurs sociaux, de policiers municipaux, et de secrétaires de mairie.

TOP 10 des postes en manque de candidats (métiers en tension)

Parmi les principaux métiers en tension :

  1. Agent de services polyvalent en milieu rural 
  2. Aide à domicile
  3. Policier municipal
  4. Animateur enfance jeunesse
  5. Assistant éducatif petite enfance
  6. Responsable des services techniques
  7. Aide-soignant
  8. Animateur éducatif accompagnement périscolaire
  9. Secrétaire de mairie
  10. Médecin
  11. Instructeur gestionnaire des autorisations d’urbanisme 

La fonction publique ne fait plus rêver les candidats

Comment expliquer ces difficultés ? Tout d’abord, la baisse d’attractivité des métiers de la fonction publique territoriale s’inscrit dans un contexte global de tensions sur le marché du travail. Selon le rapport de l’étude, de nombreux emplois territoriaux entrent en concurrence avec le secteur privé mais aussi la Fonction Publique d’Etat. 

Il existe cependant des difficultés de recrutement spécifiques à la fonction publique territoriale : les rémunérations ont évolué faiblement ces dernières années, les métiers sont exposés à la fatigue physique et nerveuse, l’accès par concours est décourageant pour de nombreux candidats.

Et surtout, la sécurité de l’emploi n’est plus un argument en 2022, dans un contexte marqué par le phénomène démissionnaire et la recherche de sens et de qualité de vie au travail,bien loin devant la stabilité.

Les collectivités territoriales l’ont bien compris. Pour améliorer leur attractivité RH et pourvoir leurs postes, elles jouent d’ailleurs pour près de la moitié d’entre elles sur le régime indemnitaire (assimilable au package salarial) et pour près d’un tiers sur les actions en faveur de la Qualité de Vie au Travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.