égalité salariale

Le recrutement en 2022 : le bilan des offres d’emploi déposées

La fin d’année s’annonce et il est donc l’heure de faire le bilan. Pour les recruteurs, l’année 2022 n’a pas été des plus simples à gérer. Les professionnels du recrutement ont dû composer avec un marché du travail très dynamique, qui a placé les candidats en position de force. Il a donc fallu rivaliser d’imagination pour les séduire. Voici le bilan des offres d’emploi déposées sur les différents jobboards avec un focus sur Inzejob.

Quelle durée de publication des offres d’emploi en 2022 ?

En 2022, la durée de publication d’une offre s’élève à 32 jours en moyenne. Elle varie selon les secteurs et les métiers. Une offre d’emploi est restée active en moyenne 35 jours dans le Commerce, 36 jours dans l’industrie, 36 jours dans l’informatique et jusqu’à 38 jours dans la Finance et les Assurances ! 

Bien sûr, cela témoigne des difficultés de recrutement sur certains métiers, tels que développeur informatique ou comptable : les process de recrutement sont plus longs selon la rareté des profils recherchés. L’an dernier,  l’APEC notait déjà que les délais de recrutement des cadres s’allongeaient, passant de 9 à 11 semaines.

Mais c’est aussi l’indice d’un marché du travail très dynamique, plus favorable aux candidats. Conséquence : le rapport de force s’inverse et ce sont les candidats qui mènent la danse. Hasard ou pas, les offres d’emploi qui offrent la possibilité de travailler à distance ne restent actives que 32 jours en moyenne.

Quels sont les secteurs les plus recruteurs en 2022 ?

Les cabinets de recrutement et agences d’intérim constituent bien sûr des poids lourds des annonceurs en 2022 : ils concentrent 48 % des offres d’emploi déposées l’an dernier.

On retrouve ensuite : 

  • Le Commerce : il représente 12% des offres d’emploi publiées en 2022. 
  • Le Secteur non Marchand : la fonction publique recrute en externe et représente 7,5 % des offres déposées sur le web cette année.
  • L’Industrie : le secteur a généré plus de 900 000 offres d’emploi publiées en 2022 (7% des offres).
  • La Santé (6,9 % des offres).
  • L’informatique (3,9% des offres).

L’année 2022 aura aussi été marquée par la dynamique de l’emploi dans la logistique et le transport, toujours tiré par l’e-commerce, les besoins en recrutement massifs dans les métiers du soin et des services aux personnes, ainsi que de nombreuses opportunités dans les métiers de la rénovation des bâtiments, en lien avec la transition écologique.

Quelles sont les entreprises qui recrutent le plus en 2022 ?

En 2022, ce sont les TPE qui ont le plus recruté . Les entreprises de moins de 10 salariés représentent plus de 30 % des offres déposées sur le web cette année. 

Les principaux annonceurs d’emploi sont, parmi les employeurs directs  :

  1. Solutia Services (Services à Domicile)
  2. Kinougarde (Services à Domicile)
  3. Fédération Hospitalière de France (Santé)
  4. Complétude (enseignement à domicile)
  5. L’armée de terre 

Si on y ajoute les principaux offreurs d’emplois en CDI, on retrouve les grandes enseignes de la distribution, Lidl, Intermarché et Leclerc.

Le bilan des offres d’emploi déposées sur Inzejob

En 2022, plus de 362 000 offres d’emploi ont été publiées sur emploi.inzejob.com, dont 70 % de CDI, 12 % d’offres freelance, et 5% d’offres en alternance. Plus de 91 % des offres publiées concernent des emplois à temps plein.

Les principaux métiers recherchés sont  : 

  •  agent immobilier (plus de 8000 offres déposées sur la plateforme),
  • technico-commercial (4700 offres déposées), 
  • garde d’enfants ( près de 4500 offres), 
  • puis responsable développement commercial, ingénieur commercial et comptable.

Enfin, les principales Soft-skills recherchées par les employeurs qui déposent leurs offres sur notre plateforme sont les compétences relationnelles et interpersonnelles ( 27% des offres), la motivation (26% des offres) et l’esprit d’équipe (23%).

Voici pour le bilan du recrutement en 2022. Selon les experts, la dynamique actuelle devrait se poursuivre et les tendances du recrutement en 2023 seront toujours en faveur des salariés. À suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.