Smartphones et Big Data

Depuis qu’Apple a initié ce mouvement dans les années 2000, les smartphones collectent un nombre incalculable d’informations sur leurs utilisateurs au profit de bases de données utilisées par des entreprises à fins commerciales.

Business Insider s’est penché sur ce phénomène qui devrait continuer à croître de façon exponentielle au moins jusqu’en 2017, pour le plus grand bonheur des annonceurs qui devraient voir les chiffres de la publicité ciblée sur mobile exploser.

Facebook renseigne les compétences professionnelles

Facebook a discrètement ajouté au cours du mois de juillet un champ dans les informations personnelles des membres. Ce champ permet à ces derniers de renseigner leurs compétences professionnelles et donc de les afficher sur leurs profils. Un pas de plus de la part de Facebook vers la professionnalisation de son réseau.

image

Cette nouveauté fait suite à l’intégration il y a un peu plus de un an, d’une application recensant les offres d’emploi de job-boards majeurs tels que Monster et mettant à disposition plus de 2 millions d’offres d’emploi (majoritairement aux Etats-Unis). 

A la fin du mois d’août, Work4 avait annoncé le lancement de sa solution de recrutement permettant de rechercher des profils dans Facebook et bénéficier ainsi d’un vivier de candidats quasi-inépuisable. Les profils sont pour le moment encore peu exploitables, du fait de leur faible remplissage, mais avec l’ajout d’options telles que les compétences professionnelles, vie privée et vie professionnelle sont en passe de faire bon ménage sur Facebook.

Pour le plus grands bonheur des recruteurs attendant avec impatience l’exploitation des données du Big Data.

Multiposting lance Sonar

Le projet Sonar est lancé en association avec Work4Labs et les laboratoires du CNRS et de l’Université Paris 8. Ce projet entend faciliter la mise en relation des candidats et des recruteurs en se basant sur des outils d’analyse sémantique. Grâce à une base de près de 10 millions d’annonces, Sonar conseillera aux recruteurs les sites les plus performants en terme de réponse aux annonces et les aidera à repérer les CV des personnes les plus performantes. Labellisé par le pôle de compétitivité Cap Digital, près de la moitié des 3 millions d’euros nécessaires seront financés par l’Etat.

Le Big Data reste inexploité dans 95% des entreprises

La société Monetate, spécialisée en optimisation de campagnes en ligne, a publié une infographie montrant le retard acumulé par beaucoup d’entreprises en ce qui concerne l’exploitation des données Big Data. Elles sont encore 39% à reconnaître ne pas l’exploiter suffisamment, et 95% à reconnaître ne pas l’exploiter du tout. Des manquements préjudiciables, quand on considère les avantages que peut apporter une exploitation judicieuse de ces données

Vendre ses données personnelles

Jusqu’à aujourd’hui les entreprises vendent à des annonceurs l’exploitation de données récupérées sur leurs utilisateurs, ce qui permet un ciblage des publicités efficace. Des données personnelles qui pourraient valoir 1000 milliards d’euros sur le marché européen d’ici 2020.

Mais ce système pourrait se voir quelque peu modifié dans les prochaines années. En effet, un étudiant américain a choisi de vendre ses données personnelles au travers d’une campagne sur Kickstarter. Federico Zannier a enregistré durant 50 jours les endroits où il s’est rendu, les sites web qu’il a visité et toutes les trajectoires de ses clics et vend ces données aux annoncers pour 2 dollars par jour.

L’étudiant envisage par la suite de développer un plug-in et une application mobile enregistrant toutes les données de navigation et de géolocalisation des utilisateurs, leur permettant par la suite de vendre leurs données personnelles aux annonceurs.

Si l’idée prend, on peut s’acheminer vers une révolution de la publicité ciblée.