Les clés d’un entretien d’embauche réussi

Dans une période de recrutement tendue, les recruteurs attendent des candidats que ceux-ci soient irréprochables en entretien. Car au-delà des compétences, de la formation ou du CV, il est des signes qui ne trompent pas lors d’une entretien de recrutement.

Connaître la culture de l’entreprise

Il est indispensable pour un candidat de connaître la culture de l’entreprise lors d’un entretien. Il faut non seulement se renseigner sur l’activité de l’entreprise et ses produits, mais également si possible connaître son type de fonctionnement, sa politique son type de management. Pour cela, il est intéressant de contacter d’anciens collaborateurs de l’entreprise via les réseaux sociaux professionnels. Ces derniers pourront également vous donner des conseils pour réussir votre entretien.

La connaissance du poste

Certes le recruteur va vous interroger sur vos compétences, vos expériences et vos formations, mais il est indispensable que vous vous positionniez en véritable spécialiste du métier. Pensez à montrer votre expertise, votre connaissance du secteur, de la concurrence, des innovations. Pour cela, pensez lors de la préparation à faire une veille sur votre métier pour être irréprochable le jour de l’entretien.

Une attitude irréprochable

Cela peut paraître évident, mais lors d’un entretien il faut des manières et une attitude irréprochables. Pensez à vous montrer enthousiaste à propos de votre nouveau poste, à poser des questions sur vos nouvelles missions, et surtout à être souriant.

Ayez confiance en vous

Bien souvent, le meilleur moyen pour paraître compétent est d’avoir confiance en soi. Un personne sûre d’elle aura davantage tendance à rassurer le recruteur quant à ses capacités et compétences. Pensez à parler calmement et de façon intelligible et ayez confiance en vous afin de montrer au recruteur que vous n’êtes pas sujet à paniquer devant un problème.

Bien entendu, ces conseils sont très subjectifs et le comportement des recruteurs est très variable. Mais ces quelques points devraient suffire à vous éviter bon nombre de déceptions lors de vos futurs entretiens.

Les clés d’un bon profil Linkedin

Si Linkedin est aujourd’hui incontournable pour bon nombres de recruteurs et de candidats, beaucoup de ces derniers ne tirent pas suffisamment profit de l’énorme potentiel du réseau social. La plupart du temps, cela est dû à un profil incomplet ou pas suffisamment exploité. Voici les clés d’un bon profil Linkedin :

Publier la bonne photo : les profils avec photos sont davantage consultés pour la bonne raison qu’ils donnent l’impression d’être plus “vivants”. D’après Linkedin, un profil avec photo a 7 fois plus de chances d’être consulté. Evitez également les mauvaises photos : photos de famille, photos sur lesquelles vous n’êtes pas seul. La photo de profil se doit d’être professionnelle.

Être actif : Pensez à publier des statuts (qui doivent rester professionnels bien entendu). La publication de statuts est visible dès la page d’accueil de Linkedin et permet de maximiser votre visibilité. Félicitez un collègue pour une promotion, affichez les compétences que vous avez acquises, les projets sur lesquels vous travaillez…

Développez votre réseau : Retrouvez toutes les relations professionnelles que vous avez pu croiser. Pensez à inviter régulièrement les membres de votre réseau professionnel pour “fixer” votre réseau sur Linkedin. Lors des invitations, évitez d’utiliser les invitations par défaut et personnalisez les messages en rappelant à votre interlocuteur les circonstances de votre rencontre / collaboration.

Renseignez précisément votre profil : Si ce conseil semble évident, sachez que beaucoup de profils sont incomplets ou mal remplis. Votre profil doit être construit comme un CV, en mettant en avant vos principales expériences ou celles en rapport direct avec votre recherche d’emploi. Remplissez bien les mots-clés qui occupent une place capitale dans le moteur de recherche dont disposent les recruteurs premiums.

Recrutement et profil social

Les recruteurs regardent de plus en plus, et plus attentivement, les profils et informations que les candidats postent et laissent sur les réseaux sociaux. Une pratique en hausse de presque 10% par rapport à l’an dernier. Et selon leur nature, les informations décident ou bloquent le recrutement. L’attitude consistant à ne justement pas avoir de profil social ne semble pas jouer en faveur des candidats. 

Une personnes sur 10 recalée à cause de son profil Facebook

C’est le résultat d’une étude de On device Research qui affirme que 10% des 16 – 34 ans dans le monde auraient déjà été recalés à un entretien à cause de leur profil Facebook. Si les étudiants ont une très bonne connaissance du web social, peu d’entre eux semblent pourtant maîtriser aujourd’hui leur e-reputation. Et cela fait réagir les recruteurs qui utilisent aujourd’hui fréquemment les réseaux sociaux lors d’un processus d’embauche, en accordant souvant trop de crédit aux informations rencontrées sur le net.

Les conseils pour une bonne lettre de motivation

Element incontournable d’une candidature, la lettre de motivation doit bénéficier d’une attention toute particulière pour mettre toutes les chances de son côté lors d’une recherche d’emploi. Alors, quels sont les conseils pour rédiger une lettre de motivation qui va faire vous faire décrocher un entretien ?

La lettre de motivation doit suivre un déroulé logique qui va guider la compréhension du recruteur.

  • Vous devez dans un premier temps expliquer pourquoi vous vous adressez au recruteur et rappeler les références de l’annonce. 
  • Il vous faut ensuite parler de vous. Décrivez votre formation, votre parcours professionnel, en accord avec votre CV, que le recruteur a à côté de lui lors de la lecture de votre lettre.
  • Expliquez ensuite ce que vous pouvez apporter à l’entreprise, en accord avec votre parcours et vos compétences. Parlez de la société pour montrer votre connaissance de celle-ci.
  • Terminez ensuite par proposer un rendez-vous à la convenance du recruteur. Il est important de terminer en montrant votre motivation.

Les erreurs à ne pas faire : 

  • Rédiger une lettre de motivation trop longue. Vous devez rester concis, au risque de perdre l’attention du lecteur.
  • N’oubliez pas de mentionner à nouveau vos coordonnées sur votre lettre de motivation. il serait dommage de passer à côté d’un entretien à cause d’un oubli de ce type.
  • N’envoyez pas de CV sans lettre de motivation. Les deux documents sont indispensables lors d’une candidature.
  • N’oubliez pas de mentionner des traits de caractère, des compétences recherchés dans l’offre.